Tricot au fil des saisons #1

Ou l’hiver

 

“Que vois-je ? Que vois-je ?
Du rouge, du bleu, du vert ?
Que vois-je ?
Des flocons blancs dans l’air ?”

 

Que vois-je?, L’étrange Noël de Monsieur Jack

 

 

Au fil des saisons…

Au fil des saisons, la nature nous dévoile toujours de nouvelles couleurs; les choses autour de nous changent, elles évoluent, et nos envies tricot aussi.

 

Le KAL “Au fil des saisons”

“Au fil des saisons” est le thème du KAL organisé par Nadège (Nanoulili et Compagnie) et Audrey (Dyelicious). C’est également le premier KAL auquel je participe.

Un KAL – comprenez Knit Along – est un défi autour d’un thème ou d’une même pièce à tricoter qui réunit plusieurs tricoteurs.

Le principe ici est simple: tricoter quatre pièces au cours de l’année; une par saison.

 

Et ce principe m’a beaucoup parlé.

Plus je tricote, et plus j’ai envie de tricoter. C’est comme ça, c’est addictif. Le tricot m’apporte tellement… Et de ce fait, je rêve de nombreux projets, et je veux tout faire. Je me surprends de plus en plus à vouloir partir dans toutes les directions, à m’éparpiller. Je dois donc organiser, rationaliser, mes projets.

Le cadre de ce KAL m’a semblé idéal. Il permet de se donner des objectifs, des objectifs qui semblent accessibles: quatre pièces par an, c’est tout à fait faisable, me semble-t-il. De plus, ce défi n’entrave pas la liberté créative. Le thème reste très vaste et offre de nombreuses possibilités quant aux pièces à réaliser pour y répondre.

 

Ma petite sœur d’hiver

Au fil des saisons…

Ce thème m’évoque tout de suite mes sœurs…

Nous sommes 4 sœurs, et mes parents ayant bien fait les choses, une par saison…

 

L’hiver, c’est ma plus petite sœur, la petite dernière.

Et l’hiver lui va si bien; les gros bonnets à pompon, les énormes écharpes enveloppantes lui correspondent bien.

C’est donc pour elle que j’ai tricoté cet hiver.

 

Comme je l’ai déjà écrit précédemment, j’aime que mes tricots racontent des histoires; l’histoire de leur création. Cette histoire-là n’est que le chapitre d’une histoire plus grande, qui va s’écrire au fil des saisons. J’aime l’idée que chacune d’entre nous  – mes sœurs et moi – soit le chapitre d’une seule et même histoire. Et cette histoire j’ai envie de la raconter. En voici le premier chapitre…

 

Passer à l’heure d’hiver

« Heure d’hiver » est vraiment le modèle d’écharpe fait pour ma petite sœur. Je l’ai donc tricoté pour elle.

Les grosses torsades et le point texturé m’évoquent les pays nordiques, le grand froid. Sa couleur naturelle, la laine très moelleuse qui ajoute un côté doudou, le nom du modèle, et bien sûr le fait que ça soit une très grosse écharpe destinée à ma petite sœur d’hiver, tout dans ce projet m’évoque l’HIVER.

Quand j’ai découvert ce modèle, j’ai tout de suite voulu le réaliser pour ma petite sœur. A ce moment-là, je ne cherchais pas particulièrement une écharpe à lui tricoter. Non. Je suis tombée dessus et j’ai immédiatement craqué. Cette écharpe, je devais la faire; et je devais la faire pour elle. Et ça serait son cadeau d’anniversaire.

 

Qui dit hiver, dit laine chaude et douce. Déjà expérimentée une première fois pour des cadeaux de Noël, la laine Malabrigo Worsted me semblait tout indiquée. Elle est douce, moelleuse et j’aime beaucoup la tricoter.

Je ne tricote pas depuis très longtemps, mais je sais déjà que j’aime beaucoup les torsades. J’aime vraiment les tricots avec des torsades; des petites, des grosses, des torsades de toutes sortes. Elles ajoutent ce petit “quelque chose” à la pièce qui fait beaucoup d’effet, selon moi.

Mais j’aime encore plus les réaliser. Cela casse le rythme dans le tricot et le rend davantage intéressant, à mon sens. On ne s’ennuie pas.

Ici, pas de quoi s’ennuyer donc: torsades et point texturé, il y a tout ce qu’il faut pour se sentir stimulé. Je me suis donc bien amusée à réaliser cette douce écharpe…

Au moins sur le premier mètre!

Cette écharpe, fait, en effet, presque deux mètres de long. Autant, le premier mètre m’a paru divertissant; autant, la suite m’a semblé un peu trop répétitive. Il faut dire qu’à force, si l’on ne réalise pas d’autres projets en parallèle, on connait par cœur le motif, chacun des différents rangs…

J’ai donc un peu traîné les pieds – ou plutôt les mains – pour la deuxième moitié de l’écharpe, mais la motivation, l’envie de l’offrir à ma petite sœur ont eu raison de ma baisse de régime.

 

Et j’en suis bien contente…

J’adore le rendu; je trouve cette écharpe magnifique et très douce.

Depuis, elle a été offerte, et je pense qu’elle a bien plu.

 

 

En résumé

Patron: Heure d’hiver – Emilie Luis

Laine: “naturel” – Malabrigo Worsted (960 m)

Aiguilles: 4,5 mm

Taille: unique

Réalisation: commencé le 25/12/17, fini le 02/02/18

 

 

Épilogue

L’hiver arrive maintenant à sa fin.

Les journées se rallongent et se radoucissent, les jardins se fleurissent; discrètement, le printemps arrive…

Si l’hiver est la saison de ma petite sœur, le printemps est ma saison.

Je reviendrai donc bientôt vous parler à nouveau de ce KAL, avec une pièce pour moi cette fois.

J’ai tellement hâte que le printemps débute…

7 thoughts on “Tricot au fil des saisons #1

  1. Sublime écharpe ! Félicitations ma soeur! Et puis J aime te lire! Ta façon d’écrire… j’entends ta voix qui me raconte tes projets, tes réalisations!!! Merci de partager cela avec Nous!!!

  2. j’aime tellement moi aussi ta façon d’écrire … elle est magnifique cette écharpe et la couleur ressemble tellement à ta petite soeur….la meme couleur que boutouf

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *